Your address will show here +12 34 56 78
Cas d'usage, A la une
Découvrez dans ce cas d’usage comment l’entreprise MTP leader dans la fabrication de bien d’équipement de haute qualité, spécialisé dans les industries telles que l’aérospatiale, l’automobile et la fabrication industrielle. Quels sont les risques de l’entreprise MTP si elle n’est pas assurée crédit ? Qu’est-ce qu’elle risque en cas de défaillance et de défaut de paiement de l’un de ses clients stratégiques??

◆ Quel est le contexte de l’entreprise MTP ?
◆ Quels sont les risques pour l’entreprise MTP ?
◆ Comment fonctionne la solution UNLOCK MULTI ?





Téléchargez la version PDF

Ne maquez pas nos dernières actualités sur LinkedIn
0

Cas d'usage, A la une

Dans ce cas d’usage, découvrez comment l’entreprise INDEX, fournisseur de machines-outils, a limité son exposition au risque de non-paiement suite à l’acceptation d’une nouvelle commande de son client PEI, en intégrant Unlock Focus comme solution additionnelle à ses procédures de crédit management.

Quel est le contexte de l’entreprise INDEX ?
Quels sont les risques pour l’entreprise INDEX ?
Comment fonctionne la solution Unlock Focus ? 








Téléchargez la version PDF

Ne manquez pas nos dernières actualités sur LinkedIn.

0

Espace presse, A la une

Le 2 mai dernier, Cartan Trade a annoncé, la nomination de Sébastien Guidoni en tant que nouveau CEO. Fort de plus de 23 ans d’expérience en transformation et accélération acquise dans des situations très variées au sein de grands groupes d’assurance ou de start-ups, cette nomination promet d’accélérer la croissance et d’ouvrir de nouvelles perspectives pour l’entreprise.









Sébastien Guidoni nous partage la nouvelle feuille de route de Cartan Trade.


En rejoignant Cartan Trade, il y a quelques mois comme COO, puis maintenant comme CEO, j’ai été impressionné par la rapidité de croissance de cette entreprise après seulement 2 ans d’existence, et par la forte implication de l’ensemble des équipes que je tiens une nouvelle fois à remercier. Les performances de la première phase de start-up sont remarquables et les sollicitations du marché dépassent nos espérances.

Cartan Trade est désormais solidement implantée dans quatre grands marchés européens : la France, le Royaume-Uni, l’Italie et le Benelux. L’entreprise repose sur une équipe solide, prête à soutenir sa croissance future.

Notre mission est de démocratiser l’assurance-crédit, en offrant à nos clients, quelle que soit leur taille, des garanties additionnelles adaptées pour sécuriser leur croissance grâce au transfert d’une partie du risque de défaut de paiement de leurs acheteurs.

La traction du marché est forte et notre pipeline bien fourni avec plus de 10 € milliards de couvertures engagées, ce qui me donne confiance en notre capacité à réussir en 2024. La nouvelle feuille de route pour les années à venir a été validée par nos actionnaires, renouvelant ainsi leur confiance dans le projet. 

Après cette première phase de démarrage, nos défis actuels sont désormais ceux d’une entreprise en phase de « scale-up » qui inscrit sa croissance à horizon 3 à 4 ans. Notre ambition est de construire une plateforme qui maîtrise à la fois sa croissance, son ratio de sinistralité et son Ebitda, avec un objectif affirmé de démontrer sa capacité d’extension.  

Avec mes collègues du Comex Alice de Brem (Commercial et Marketing), Christophe Pennellier (Risques, Recouvrement et Indemnisation) et Julien Madec qui nous rejoint début juillet en tant que CFO, nous devrons constamment choisir comment utiliser efficacement nos ressources pour investir de manière durable dans l’entreprise.

Nous comptons également renforcer les équipes. Le recrutement de nouveaux talents sera essentiel, dans tous nos métiers — commercial, risques, finance — mais également dans le domaine des données, où nous visons à construire un écosystème innovant et agile.

La data est un domaine que je connais bien. Construire un écosystème en coordonnant plusieurs solutions demande des efforts. Bien qu’il soit encore un peu tôt pour en parler, la data va prendre une place grandissante chez Cartan Trade.   

Pour piloter le développement en Europe, une équipe Leadership solide entoure le Comex de Cartan Trade. Elle est composée de nos directeurs régionaux : Anne Smadja pour la France, Matthew Wells pour le Royaume-Uni, Paolo Cioni pour l’Italie, et de Xander Nieuwenhuijsen supporté par Alice de Brem pour le Benelux, ainsi que Gael Umano, deputy Head of Risk. Avec leurs équipes, ils ont à cœur de développer Cartan Trade dans leurs marchés respectifs, en accompagnant localement nos clients et courtiers dans leurs défis quotidiens et en construisant des portefeuilles pérennes.

Notre priorité est de poursuivre notre développement à l’international sur ces 4 marchés avant d’envisager de nouvelles expansions. Des innovations produits majeures sont également en préparation et seront dévoilées en temps voulu.

Je suis convaincu, que Cartan Trade a tous les piliers nécessaires pour démontrer la capacité d’extension de son modèle et convaincre ainsi de nombreuses entreprises non assurées aujourd’hui de nous faire confiance.


Le communiqué de presse pour plus d’information

0

Solutions, A la une

Avec Unlock Focus, choisissez les clients que vous souhaitez assurer contre les impayés !

 

Gagner de nouveaux marchés, en particulier à l’export, c’est une opportunité unique de développer votre chiffre d’affaires. Mais cela n’est pas sans risque pour votre entreprise.

Démarrer une relation commerciale avec un nouveau client ou accroître votre volant d’affaire avec un client existant nécessite une attention particulière et la mise en place de
« garde-fous » 

Qu’il s’agisse d’un client existant ou d’un nouveau client, à l’international, les informations financières sont plus complexes à obtenir, les procédures de relances et recouvrement plus sensibles, la connaissance de l’environnement économique plus trouble.

C’est d’autant plus vrai que les délais de paiement à l’international s’étendent sur des durées plus importantes. Cela constitue un risque qu’il est important d’appréhender avant d’accepter ce nouveau marché.









Transfert du risque

Cependant, il existe des solutions efficaces pour transférer ce risque à un assureur-crédit, offrant ainsi une protection essentielle pour la pérennité de votre entreprise.

Unlock Focus vous permet de bénéficier d’un accompagnement complet incluant tout à la fois : l’information, le suivi du risque, la stabilité de la garantie et le recouvrement, pour sécuriser une transaction clé pour votre entreprise. En optant pour le contrat Unlock Focus de Cartan Trade, votre entreprise se protège contre l’insolvabilité de l’acheteur final.

En cas de faillite de l’acheteur durant la période de fabrication de la marchandise (couverture du risque de fabrication) ou en cas de non-paiement de la marchandise à l’échéance de la facture, votre entreprise est indemnisée rapidement par Cartan Trade des frais engagés pour honorer vos engagements contractuels ou de la facture impayée, préservant ainsi votre trésorerie.


Être assuré contre les impayés offre également à votre entreprise la possibilité de bénéficier de financements optimisés. En effet, les organismes prêteurs sont souvent plus enclins à accorder des prêts ou des lignes de crédit lorsqu’une transaction est couverte par une assurance-crédit.


Découvrez tous les avantages de la solution Unlock Focus de Cartan Trade

En résumé, le transfert du risque d’impayé à un assureur-crédit est une solution efficace pour augmenter sereinement votre chiffre d’affaires, dans un environnement commercial imprévisible, tout en protégeant votre entreprise des pertes financières dues aux impayés clients. En savoir plus sur Unlock Focus.

Unlock Focus existe également en version « Multi » pour couvrir vos encours sur vos clients stratégiques, de façon revolving sur 12 mois ou en cas de pics d’activité lorsque votre limite de crédit interne est atteinte.

Découvrez Unlock Multi

 

0

Etudes sectorielles, A la une
La situation du marché de la construction dans le secteur du logement neuf devient de plus en plus préoccupante.

Comment expliquer la chute des permis de construire (PC) ?

Lors de son bilan 2023, Pôle Habitat FFB expliquait que le contexte restait défavorable :

Hausse du coût des terrains, avec la mise en place du ZAN (Zéro artificialisation nette), qui vise à réduire les conséquences environnementales de la construction et de l’aménagement urbain sur les sols.

Flambée des coûts de construction observée depuis 2021, notamment due à l’explosion des prix des matériaux, ce qui impacté les prix ventes des produits finis. En ce qui concerne le prix de construction des maisons individuelles entre 2020 et 2023, on constate une hausse de +23,7 %.

Augmentation des taux de crédit qui touchent fortement les acquéreurs emprunteurs, depuis janvier 2022.


2023 – 2024

L’année 2023 a été marquée par une crise sans précédent. Les chiffres révélés par la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) confirment un effondrement des activités. 


Selon Sitadel, les s
tatistiques de construction neuve, d’avril 2023 à mars 2024, 358.600 logements ont été autorisés à la construction. C’est :
88.500  logements de moins que lors des 12 mois précédents (- 19,8 %)
22% de moins que lors des 12 mois précédant la crise sanitaire (mars 2019 à février 2020). 


La situation continue de se dégrader en mars 2024 :


22.500 logements ont été mis en chantier, soit 1.300 de moins qu’en février (- 6 %).

Le nombre de logements débutés en mars 2024 est < de 30 % à sa moyenne des 12 mois précédant la crise sanitaire.

 

Les régions les plus touchées

Selon les services du ministère de la Transition écologique, le nombre de permis de construire  a dégringolé : 
 de plus de 32% en Centre-Val de Loire,

de près de 29% en Provence-Alpes-Côte d’Azur. 


A contrario, la crise est un peu moins violente :

en Occitanie (-15,8%),

dans les Hauts-de-France (-10,2%).


Les perspectives du marché de la construction dans le secteur du logement neuf

La Fédération française du bâtiment reste très pessimiste pour 2024, et parle d’un véritable crash avec seulement près de 250.000 logements commencés, soit un ratio de 8 mises en chantier pour 1 000 ménages en France, ce qui nous ferait revenir au niveau du début des années 1950 !

La baisse de l’inflation pourrait cependant permettre une légère détente du marché du crédit, mais elle serait contrebalancée par l’amputation des dispositifs de soutien au logement neuf.

Selon l’Observatoire des métiers du BTP, la crise du logement neuf existe, mais on note une augmentation de la demande de travaux en entretien-rénovation, notamment sur les rénovations énergétiques, qui semble être le seul secteur en croissance. 

En effet, le marché de la rénovation en France pourrait jouer un rôle pour compenser la baisse des permis de construire. Il devrait y avoir notamment une progression annuelle de 6.1% en 2025 et 2030 pour la rénovation énergétique, si toutefois les dispositifs d’aides étaient maintenus. 

De nombreux acteurs du secteur estiment que ce chiffre pourrait être abaissé dû : 

aux taux réduits de TVA (s’ils étaient revus à la hausse)
aux difficultés renforcées d’accès au financement pour les maîtres d’ouvrage
aux tensions sur les marges et des risques économiques pour les entreprises du bâtiment.


Enfin, les modifications apportées au budget 2024 sur le mécanisme “MaPrimeRénov” inquiètent les professionnels du secteur. En privilégiant les rénovations globales au détriment des travaux ciblés, la demande risque de chuter fortement.

 

Le gouvernement, quant à lui vient de proposer de relancer le marché à travers un projet de loi sur une offre de logements abordables, mais l’absence d’incitation fiscale, font douter les principaux acteurs. 

0

Lancée il y a plus de 2 ans et dirigée par Eric Lenoir, Cartan Trade s’est installée sur le marché de l’assurance-crédit en apportant une capacité additionnelle à travers une nouvelle offre de produits simplifiée, innovante et pertinente.

Ce projet a été concrétisé en un temps record. Cartan Trade est aujourd’hui dotée d’une équipe solide et reconnue, ayant prouvé sa crédibilité en France, au Benelux, en Italie et au Royaume-Uni.

Aujourd’hui, Cartan Trade ouvre une nouvelle page de son histoire avec un nouveau plan ambitieux pour les années à venir.

Dans ce cadre, le Conseil a nommé Sébastien Guidoni, COO depuis 6 mois, comme CEO de Cartan Trade.

Sébastien aura pour mission de mener à bien la phase d’accélération de Cartan Trade avec le défi de réussir son changement d’échelle ou Scale-up.





Sébastien connait déjà bien Cartan Trade et apporte plus de 23 ans d’expérience en transformation et accélération acquise dans des situations très variées au sein de grands groupes d’assurance ou de start-ups. Expérimenté à la fois dans la dimension commerciale et dans la gestion technique et financière, il a démontré, dans des contextes multiculturels, sa capacité à articuler, accélérer et délivrer de manière entrepreneuriale des projets ambitieux. Son approche, à la fois pragmatique et humaine, est animée par une volonté permanente de construire des équipes diverses, complémentaires et efficaces.

L’équipe Cartan Trade est prête à relever ses nouveaux défis  (continuer à soutenir la dynamique commerciale, maintenir une souscription de qualité, asseoir la trajectoire de rentabilité tout en continuant à investir dans les technologies et les équipes), avec le soutien réaffirmé de ses actionnaires et de ses associés individuels.


Les associés et les membres du Conseil tiennent à remercier Eric Lenoir pour sa contribution incontestable et expriment leur pleine confiance à Sébastien Guidoni, ainsi qu’aux équipes de Cartan Trade pour mener à bien et avec succès leurs missions.

Retrouvez le communiqué – Changement de CEO

0

Solutions, A la une

Le saviez-vous ? Certaines options existent dans les contrats d’assurance-crédit pour maximiser votre indemnisation en cas d’impayés de vos clients.

Chez Cartan Trade, nous avons développé des contrats flexibles grâce à des options claires et lisibles pour vous permettre de souscrire les couvertures dont vous avez réellement besoin.

Voici un aperçu des options disponibles, pour couvrir les différents risques financiers de votre activité, selon l’organisation de votre chaîne de fabrication et de distribution. Contactez-nous pour plus de détails ou discutez-en avec votre courtier ! 



Couverture du risque politique : si votre entreprise est exportatrice, vous pouvez être exposé au risque politique, plus ou moins fortement selon vos pays d’exportation. A quoi ce risque correspond-il ? Le risque politique survient lorsque le gouvernement d’un pays empêche votre client de respecter ses engagements contractuels. Plusieurs cas peuvent être considérés comme mesure politique. À titre d’exemple, la promulgation d’une loi bloquant le transfert de devises ou la conversion de la devise locale dans la devise prévue au contrat, un embargo sur certaines marchandises, ou en cas de déclaration d’une guerre ou d’un conflit dans le pays de votre acheteur, empêchant le règlement de votre facture.

 

Couverture des créances litigieuses : dans les contrats d’assurance-crédit, les factures impayées à la suite d’un litige entre vous et votre client font l’objet d’une suspension de l’indemnisation, jusqu’à la reconnaissance de la créance (amiable ou judiciaire). Chez Cartan Trade, vous avez la possibilité de souscrire une option pour percevoir une indemnisation sur la créance litigieuse et les frais, notamment judiciaires, liés au traitement du différend, le temps de la résolution du litige et dans la limite de votre plafond contractuel.

 

Risque contrat : Cette option couvre les contrats conclus avec vos clients in bonis sur plusieurs mois. En cas de détérioration de leur situation financière, votre couverture reste maintenue jusqu’à la fin de vos engagements. Cette disposition vous permet de sécuriser votre trésorerie grâce à une indemnisation en cas d’impayé à la fin de l’exécution du contrat.

 

Couverture non annulable : Cartan Trade a rendu accessible, pour ses clients, la possibilité de demander une couverture « non annulable » sur les acheteurs. Cette demande peut se faire à tout moment de la vie de la police et sur un seul ou plusieurs clients, en fonction de vos besoins. Cette disposition est généralement utilisée pour les contrats stratégiques pour votre activité. En toute simplicité, au travers de notre plateforme client, vous identifiez votre acheteur et choisissez l’option non annulable lors de votre demande de garantie. En cas d’accord par nos arbitres, cette couverture sera maintenue pour toute la durée de la période d’assurance et tant que votre client est in bonis.     

 

Couverture du risque de fabrication : la dégradation de la situation financière de l’un de vos acheteurs, voire sa déclaration en procédure collective, peuvent intervenir à n’importe quel moment de la relation commerciale. Dans certains cas, la défaillance arrive alors que vous vous êtes engagé sur une nouvelle production de marchandise, personnalisée ou non.
S’assurer-crédit, c’est se protéger des impayés de ses clients, mais aussi la possibilité de se faire indemniser des sommes engagées pour la fabrication de la marchandise, si celle-ci n’a pu être livrée. En souscrivant à l’option risque de fabrication, les coûts de production de la marchandise non livrée et non réutilisable sont intégrés dans le calcul de l’indemnisation de la perte. 

 

Les experts de Cartan Trade sont là, avec votre courtier, pour répondre à vos questions et étudier vos besoins spécifiques pour sécuriser votre développement commercial. Contactez-nous !  


1

Cas d'usage, A la une

Dans ce rapport, découvrez :


Pourquoi les grossistes IT ont-ils besoin de capacités complémentaires ?
Quels sont les avantages du produit Top up de Cartan Trade ?
Comment fonctionne la solution Unlock Plus ?


Ne manquez pas nos dernières actualités sur LinkedIn.

Téléchargez le cas d’étude, après avoir rempli le formulaire ci-dessous : 

keep reading

0

Etudes sectorielles, A la une, Prévention

Ralentissement économique mondial, bouleversements géopolitiques, inflation généralisée, difficultés d’accès au financement et hausse des délais de paiement entraînent des tensions de trésorerie pour nombre d’entreprises et accroissent significativement le risque de défaillance.

Sur cette fin d’année 2023, le BFR moyen des entreprises a atteint un niveau supérieur à la situation pré-pandémie alors que le niveau de trésorerie confortable constitué par nombre d’entreprises post COVID est désormais révolu.
Nous sommes actuellement dans une phase de difficultés plus structurelles liées aux contraintes rencontrées par les entreprises pour financer leurs besoins opérationnels, face à la disparition progressive des mesures de soutien publiques en sortie de crise et au remboursement des PGE.

Dans ce contexte difficile, il est devenu impératif pour les entreprises de mieux contrôler et réduire leur BFR dont la hausse généralisée s’explique par plusieurs facteurs :




Niveau de stock élevé et ralentissement économique

Les difficultés d’approvisionnement et la volatilité des prix subis en 2021-22 ont amené nombre d’entreprises à constituer de lourds stocks afin de limiter le risque d’approvisionnement et la hausse des coûts d’achat. Ces niveaux de stocks peuvent, dans un contexte de baisse d’activité, peser sur la trésorerie des entreprises.

 

Hausse des délais de paiement

Face aux difficultés économiques actuelles et l’affaiblissement de leur trésorerie, il est de plus en plus courant de voir les entreprises étirer leur crédit fournisseur pour financer leur activité. Cette hausse globale, outre un accroissement des risques de défaillances en chaîne, entraine un besoin accru de liquidités des fournisseurs afin de financer leur propre cycle d’exploitation.


Difficulté d’accès et coût du financement

La dégradation économique et la remontée des taux d’intérêt complexifient davantage les démarches des entreprises qui souhaitent lever ou renégocier des financements externes. Ainsi, alors que le besoin général de solutions de financement court terme augmente, leur accès est plus difficile et leur coût en forte hausse, entraînant des tensions de trésorerie.

Les conditions d’accès au crédit ne devraient pas s’assouplir à court terme, continuant d’impacter l’accès au financement et le niveau de la demande. On estime néanmoins que les taux directeurs de la BCE pourraient être revus à la baisse dans les prochains mois au regard de la stabilisation attendue de l’inflation et la dégradation de la croissance.

À noter que la fin des dispositifs d’aide étatique et le remboursement des PGE exposent de nombreuses entreprises à des risques de défaillance alors que les conditions de refinancement sont difficiles, leurs réserves de cash affaiblies et leurs performances en recul.

 

Nécessité de mieux piloter et réduire le BFR

Dans ce contexte difficile, le niveau de trésorerie moyen des entreprises se dégrade rapidement, au même titre que le nombre de défaillances qui va retrouver des niveaux similaires, voire supérieurs à la situation pré-pandémie : construction, distribution, commerce de gros et transports sont les secteurs les plus impactés par les difficultés actuelles, nombre d’acteurs n’ayant pas pu répercuter la hausse de leurs coûts liés à l’inflation et faisant face à une baisse de la demande.

Cette dégradation généralisée met d’autant plus en exergue l’importance pour les entreprises de mieux piloter et réduire leur BFR en sécurisant leur poste client, délais et conditions de paiement.

Cette situation rend nécessaire une gestion rigoureuse des prévisions de trésorerie, domaine encore mal maitrisé par de nombreuses entreprises, mais qui, dans la situation actuelle, avec les évolutions réglementaires ainsi que l’émergence de nouvelles solutions digitalisées, devrait s’améliorer.


Christophe Pennellier, Directeur des Risques Europe de Cartan trade
Hugo Poinsot, Risk Underwriter de Cartan Trade France


Découvrez les solutions de Cartan Trade
0

A la une, Solutions
Protéger son entreprise contre les impayés est d’une importance cruciale pour de nombreuses entreprises en Europe. En octroyant des délais de paiement de 30, 60, 90 jours, voire plus selon les pays d’exportation, les entreprises s’exposent à un risque d’impayés susceptible de peser sur leur bilan. Ce risque est traditionnellement couvert par une assurance-crédit symbolisée par le triptyque bien connu « Prévention, Recouvrement, Indemnisation ».

Les entreprises assurées-crédit cherchent donc à obtenir le meilleur taux de couverture, c’est-à-dire la part des encours garantis par leur contrat. Une couverture élargie permet, en effet, d’accélérer son développement commercial : accepter une nouvelle commande importante sur un prospect, faire grandir sa relation commerciale avec un client récurrent, couvrir ses pics d’activité, ou encore optimiser le financement de ses factures pour renforcer sa capacité d’investissement.

Être bien garanti permet par ailleurs d’accepter plus facilement une prise de risques interne sans avoir à mobiliser significativement ses fonds propres… Cela permet enfin une meilleure indemnisation à la suite d’un impayé. Pour accroître le taux de couverture des encours clients, Cartan Trade propose une solution complémentaire à votre assurance-crédit. Ce dispositif appelé “Top up” vient compléter les garanties de votre assureur-crédit primaire, lorsque celui-ci ne peut couvrir l’intégralité de vos encours.





Unlock Plus, le contrat Top up de Cartan Trade

Toutes les entreprises déjà assurées-crédit, réalisant plus de 10M€ de chiffre d’affaires annuel avec des entreprises, peuvent bénéficier des nombreux avantages de Unlock Plus : 

Triplement de sa garantie :
En souscrivant Unlock Plus, vous pouvez tripler la garantie obtenue sur le contrat primaire, accélérant ainsi votre développement commercial et renforçant la protection de votre entreprise en cas d’impayés. Les refus de votre assureur primaire sont analysés et révisés de manière personnalisée.

Visibilité renforcée : Vous bénéficiez des éclairages de nos experts, complémentaires à ceux de l’assureur primaire, sur le pilotage de vos risques. Cette meilleure visibilité sur les acheteurs permet d’adapter finement vos règles de décision en interne avant de livrer ou d’accepter de nouvelles commandes.

Arbitre dédié :  À chaque demande de garantie sur vos acheteurs partiellement couverts ou refusés par l’assureur primaire, nous mettons à jour et analysons les informations sur leur situation financière, avant de vous accorder une garantie pouvant aller jusqu’au double de la garantie primaire.

Surveillance du portefeuille : Cartan Trade surveille étroitement votre portefeuille d’acheteurs : vous êtes immédiatement alerté en cas de détérioration de la santé financière des acheteurs. Des réunions régulières sont également organisées avec votre courtier et votre arbitre dédié pour discuter de vos enjeux stratégiques avec vos clients.


“Faire confiance à Cartan Trade, c’est bénéficier de l’expertise sectorielle d’une équipe à taille humaine. Chaque client Unlock Plus est accompagné par un arbitre dédié qui échange régulièrement avec les directions financières et leur courtier, pour apporter des solutions concrètes à leurs problématiques risques” selon Hugo Poinsot, arbitre chez Cartan Trade.


Améliorer son taux de couverture sans complexité

Et parce que chez Cartan Trade, nous savons à quel point la simplicité de gestion est primordiale pour nos clients, le contrat Unlock Plus a été conçu pour suivre le fonctionnement du contrat primaire :

Les conditions contractuelles sont alignées sur votre contrat primaire, pour faciliter l’utilisation de votre solution globale d’assurance-crédit.

En cas d’impayés, vos interlocuteurs habituels ne changent pas : le recouvrement des dossiers contentieux reste centralisé par l’assureur primaire.

Cartan Trade vous indemnise en complément de l’indemnité versée par l’assureur primaire dès celle-ci effectuée.

La facturation de votre prime se fait en fonction des limites garanties : aucune déclaration de chiffre d’affaires n’est donc à nous transmettre.

Avec Unlock Plus, tout est clair ! “Nous avons développé un contrat innovant, avec un principe de facturation au plus près des besoins de nos clients : grâce à notre système “Pay by Approved Limits”, la facturation de la prime d’assurance se base sur les garanties réelles délivrées par Cartan Trade. Le budget alloué au contrat est parfaitement prévisible et donc sans surprise” pour Vladimir Malenic, Souscripteur Commercial de Cartan Trade.  

N’attendez plus pour demander une étude Unlock Plus à votre courtier !

Pour obtenir un devis, c’est très simple : vous nous transmettez, par l’intermédiaire de votre courtier, la liste de vos acheteurs pour tester la couverture de votre portefeuille. Nos experts analysent la santé financière de chaque entreprise et décident d’un montant de couverture par acheteur.
Une étude vous est alors restituée présentant le détail de vos garanties et les caractéristiques de votre contrat. En cas d’accord de votre part, votre contrat est activé en quelques instants. Vous développez votre chiffre d’affaires en toute sérénité !




Téléchargez l’article au format PDF
0